Histoire

Grancy au XIIe

Cité en 1202 déjà sous le nom de Grantie, notre village possède encore d'anciens bâtiments dont le château mentionné en 1351. Au moyen âge, le village était divisé en petits fiefs appartenant à des familles diverses. Une partie était du ressort de la baronnie de Cossonay et une autre relevait du Château de Morges.

Le premier Seigneur de Grancy fut Jaquet de Senarclens, donzel de Grancier. Sa famille était encore en possession de la terre de Grancy au moment de la révolution vaudoise de 1798. Le dernier Seigneur a été Auguste-Victor de Senarclens, décédé en 1806.

A l'Ouest du village se trouvait un important établissement romain au lieu dit "En Allaz". Les découvertes effectuées sur ce site sont aujourd'hui exposées au Musée cantonal. A quelques pas des ruines existe un cimetière helvético-burgonde.

Parmi les personnalités célèbres originaires de Grancy, on peut citer le docteur Tissot, né en 1728, pionnier de la vaccination antivariolique, médecin des pauvres, mais que les riches d'Europe venaient consulter. Grancy est aussi le lieu de naissance du landammann Auguste Pidou, l'un des premiers magistrats du canton de Vaud de 1803 à 1821, année où il termina son honorable carrière après avoir occupé le siège de président du Grand Conseil.

Découvrez Grancy au début du 20ème siècle!